fleur de vie de la famillepangaia love abundanciaPour faire de la Terre un Jardin d'Éden



Partout sur la planète,
des lieux paradisiaques à vivre

Les jardins d'Éden

Lieux de vie qui s'inscrivent dans la suite logique d'une vie urbaine, dans un retour à la Nature, les Jardins d'Éden proviennent de l'initiative d'individus, couples ou familles qui portent un projet économique viable, souvent lié à l'écologie (production agricole), et/ou au développement personnel (centre de soins naturels, lieu de retraites spirituelles, centre de formation en sexualité sacrée, centre de séminaires en écologie, Feng-shui, chamanisme, …).

Les Jardin d'Éden entraînent la revalorisation de territoires délaissés par un monde paysan parti en ville (exode rural) par la requalification d'espaces ruraux non plus dédiés à une production agricole écoulée vers les centres urbains, mais désormais dédiés au mieux-être à la fois des résidents et des visiteurs par rapport à la vie en cité. Ceci est permis par le mariage harmonieux entre Nature et Culture, entre reconnexion à la Mère Terrestre par une vie proche de la Nature au quotidien et introduction des bénéfices de la modernité et de la mondialisation de la Culture tels que l'accès à de nombreux savoirs-faire et la connectivité planétaire permise par les technologies de l'internet.

Ces lieux portent l'emprunte de leurs auteurs, ils sont à leur image et par là témoignent de leur capacité à manifester l'idéal de vie qu'ils ont imaginé en esprit. Les Jardins d'Éden sont ainsi à la fois l’œuvre de ceux qui y vivent et l'environnement qu'eux-mêmes se donnent pour une vie d'accomplissement personnel.


Notre second enfant vit dans l'un de ces Jardins d'Éden consacré à la protection d'animaux blessés, près de Samaipata, "El Refugio".

Refugio SamaipataRefugio Samaipata

Le Zoo de Manuela - entrée, cage aux singe, Christophe avec Ñoño, Denis et son poulain

Refugio SamaipataRefugio Samaipata



Notre lieu de vie, Angelica, est l'endroit que nous avons choisi pour créer notre propre Jardin d'Éden. Ce lieu est apprécié par les jeunes tour-du-mondistes, backpackers, mochileros, … qui voyagent pour s'ouvrir le champ des possibles dans leur vie qui reste encore à construire et qui peut-être un jour s'arrêteront à leur tour dans un lieu qui leur convient afin d'y créer leur propre Jardin d'Éden.

chez nous - les débutsici

à Angelica - débuts, éco-constructions, et avec des volontaires

ici, à Angelicaici, à Angelica
             
fresque

 



home
des lieux paradisiaques
à vivre
suite