fleur de vie de la famillepangaia love abundanciaPour faire de la Terre un Jardin d'Éden


La Terre, un Jardin d'Éden en devenir

Une vie moderne coupée de la Nature



Une industrialisation des sociétés paysannes

La révolution industrielle du dix-huitième – dix-neuvième siècle survenue d'abord en Grande-Bretagne, en France et en Belgique, puis en Allemagne, aux États-Unis, en Russie et au Japon, a provoqué un changement radical dans le rapport de l'Homme à la Nature. Celui-ci s'est imposé en maître d'un environnement de plus en plus considéré comme le gisement de ressources à exploiter pour les différents besoins de la société. Celle-ci est passée progressivement d'une dominante agricole et artisanale à une société commerciale et industrielle sous-tendue par une idéologie technicienne et rationaliste. Les méthodes industrielles ont été également appliquées à la foresterie, l'élevage et l'agriculture modernisée par la mécanisation et l'introduction d'intrants dérivés du pétrole. Cela a permis de déléguer à un petit nombre de personnes le rôle de nourrir à moindre coût les populations croissantes venues travailler et vivre dans les zones urbaines en expansion. 

élevage extensif

scierie

                  Zone d'exploitation forestière en Bolivie                                 Élevage extensif en Pays de Galles - Australie


urbanisation

machine




                             Machine de terrassement                                                           Zone d'urbanisation en Bolivie



Une mondialisation du modèle de développement

Ce modèle de développement s'est propagé progressivement au reste du monde grâce au développement des moyens de transport à longue distance sur terre, sur mer et dans les airs. Il a fait apparaître une civilisation planétaire basée sur des échanges marchands et la croissance des prélèvements/transformations/accumulations de biens matériels.

Dans cette civilisation, les Hommes vivent de plus en plus dans un environnement artificiel coupés de la Nature. Ils vivent SANS la Nature, perdant génération après génération, tout lien direct avec celle dont ils font pourtant partie et qui leur permet de vivre.

mini-bus



Notre mini-bus 11 places en Australie, indispensable véhicule pour déplacer la famille sur de longues distances, mais cage métallique isolant les personnes de l'extérieur en les confinant dans un espace fermé pauvre en ions négatifs. Cela provoque avec le temps un sentiment de mal-être particulièrement visible chez les jeunes enfants (colères, nervosité, excitation), plus  inconscient, supporté ou littéralement "encaissé" chez l'adulte.
                                                                                               

avion au sol



L'avion, un moyen de transport rapide pour les personnes et les marchandises, mais dépendant des ressources pétrolières pour son carburant et de leur prix pour sa viabilité économique      




intérieur




Des pavillons modernes aux intérieurs fonctionnels et confortables, mais difficiles à entretenir et peu adaptés aux enfants élevés dans la liberté d'être eux-mêmes.




béton La Paz






Des extérieurs bétonnés, éliminant de la Nature, l'élément Terre ainsi que minéraux, végétaux et animaux, nuisant au cycle de l'eau, raréfiant les ions négatifs d'oxygène de l'air et amplifiant les variations de température provoquées par la course journalière et annuelle du soleil.
. fresque



home
La Terre, un Jardin
d'Éden en devenir
suite